Liquide ou crémeux : comment se transforme le miel de Paris

Publié le 26/02/2021 à 19:00, Mis à jour le 26/10/2021 à 16:11

Miel de Paris : quelle différence entre crémeux et liquide ?

Avant d’acheter du miel, chaque produit se distingue par sa couleur, son odeur, sa saveur et sa texture. Au niveau de la consistance ou de la texture, le miel de Paris peut être liquide ou crémeux. Plusieurs conditions rendent ce produit plus onctueux ou plus fluide. La conservation, la teneur en eau, la richesse en fructose ou glucose, les interventions de l’apiculteur, le processus de cristallisation,… À noter : la texture du miel n’a aucun effet négatif sur la qualité du produit. Mais quelle est la différence entre un miel crémeux et un miel liquide ? 

 

Qu’est-ce qui distingue le meilleur miel liquide du crémeux ?

Pour les novices en apiculture, le miel crémeux se distingue du miel liquide par son taux de glucose, mais pas seulement. La teneur en fructose est également un élément qui différencie ces deux produits.

À savoir qu’un miel contenant un taux de fructose élevé se cristallise plus lentement. Tandis qu’une teneur en glucose importante rend la cristallisation du miel de Paris plus rapide. En effet, la quantité de ces composants accélère ou ralentit la vitesse de cristallisation. Même si d’autres conditions peuvent influer sur ce processus naturel, la teneur en fructose et glucose fait toute la différence.

Le processus de cristallisation pour mieux comprendre

Vous vous demandez sûrement qu’est-ce que la cristallisation du miel ? Il s’agit d’un phénomène parfaitement naturel dans l’univers de l’apiculture. Elle survient lorsqu’un miel de type liquide se transforme en plus consistant.

D’abord, le miel est récolté dans un état fluide par un apiculteur. Par la suite, il devient épais selon les conditions de température, de la teneur en glucose ou fructose.

Lorsqu’un miel avec un taux de glucose élevé est exposé à une température assez basse, la cristallisation est plus rapide. De plus, un apiculteur applique plusieurs techniques pour obtenir du miel de Paris parfaitement crémeux. La texture crémeuse ne résulte pas seulement du processus naturel de cristallisation.

Le meilleur miel de Paris : de l’état liquide au crémeux

À noter qu’il existe plusieurs types de miels. En général, ils restent dans un état liquide à la récolte. Cependant, certains produits comme le miel de bruyère sont plus visqueux, mais pas seulement. Il y a également le miel d’acacia qui est lui aussi moins fluide. Chacun de ces produits se cristallise en cas de température qui chute. Toutefois, leur vitesse de cristallisation n’est pas la même.

Certains miels prennent du temps comme le miel d’acacia tandis que d’autres produits se cristallisent plus rapidement comme le miel de Colza. À part ce phénomène naturel, un apiculteur utilise différentes méthodes de transformation. Ces procédures permettent à du miel fluide de devenir crémeux et de rester onctueux longtemps.

Le rôle de l’apiculteur pour produire un miel crémeux

L’apiculteur transforme du miel fluide en crémeux en suivant des méthodes particulières. Le miel récolté sous forme liquide est filtré. Ensuite, l’apiculteur place le produit dans un endroit en dessous de 15°C et le stocke dans un maturateur pour optimiser sa cristallisation.

Après cette phase, l’apiculteur effectue une opération de brassage du miel. Il s’agit d’une mission consistant à broyer le miel cristallisé. La durée pour brasser du miel de Paris est différente pour chaque apiculteur dans la région parisienne. Après cette phase, l’apiculteur obtient un miel avec une texture plus onctueuse.